Page d'accueil
Nous connaître Année Marie Balavenne Mars 2016 Août 2017

Français | English | Español
Identifiez-vous

19 mars. Ouverture


Bienvenue. Welcome. Bienvenida !

Oui, bienvenue à vous toutes et tous ici présents, venus nous rejoindre pour célébrer l'Ouverture de l'Année Marie Balavenne, à l'occasion des 350 ans de sa naissance. (éclairage de la bannière "Marie Balavenne") Merci d'être là ce matin : vous êtes tous et toutes bienvenus. Un merci tout spécial à vous, Monseigneur Moutel, qui nous faites la joie de présider cette célébration, entouré de prêtres qui nous sont proches.

Qui compose notre assemblée ce matin ? D'abord les Filles du Saint-Esprit de cette maison. Un bon nombre d'entre elles suivent la célébration sur écran, rassemblées dans une salle, ou dans leur chambre. Il y a aussi des Filles du Saint-Esprit, venues des pays où nous sommes présentes : France-Belgique-Hollande, Angleterre-Irlande-Pays de Galles, Etats-Unis, Chili-Pérou, Burkina Faso, Cameroun et Nigeria : Vous représentez toutes les FSE qui aimeraient tellement être là, avec nous, aujourd'hui  et avec lesquelles nous sommes en grande communion. Parmi nous aussi, des membres de notre Famille spirituelle : Laïques consacrées et Associés. Parmi nous encore, des laïcs avec qui nous collaborons tous les jours, dans nos EHPAD, nos maisons moyennes, dans nos Associations, à la Maison Provinciale de St Brieuc ou au Généralat à Rennes. Parmi nous enfin, des amis : religieux, religieuses, laïcs.

Nous sommes là, toutes, tous,  pour rendre grâce à Dieu à cause de Marie Balavenne,  parce que, aujourd'hui encore, sa personne et sa vie nous parlent et nous stimulent : Marie Balavenne, femme simple, humble, discrète, attentive, avec sa compagne Renée Burel, aux besoins de ceux qui les entouraient. Qu'ont-elles fait toutes les deux, Marie et Renée, sinon poser " de simples gestes humains, apparemment sans importance " (RV art 10) ? : rassembler des enfants dans leur petite maison du Légué, là, tout près de St Brieuc, porter des remèdes et des tisanes aux malades, partager le peu qu'elles avaient avec plus pauvres qu'elles. "Elles reconnaissaient en eux la personne de Jésus Christ et avaient pour tous un grand respect" (RV art 1). Et l'Amour qui embrasait leur cœur s'est répandu bien au-delà des frontières de la Bretagne, comme en témoigne notre assemblée d'aujourd'hui.

Au moment d'entrer dans cette célébration, comment ne pas évoquer la mémoire de Sr  Anne-Marie Couloigner,  ancienne supérieure générale et responsable de cette maison, décédée en juillet dernier ? Avec d'autres sœurs, et en particulier Sœur Marie-Pierre Torlay, Anne-Marie a beaucoup contribué à faire sortir du silence, la belle personnalité humaine et spirituelle de Marie Balavenne. Et comment ne pas associer à Soeurs Anne-Marie et Marie-Pierre, Sœur Anne Boivineau qui nous a donné cette magnifique peinture de Marie Balavenne ? Que cette Eucharistie soit l'occasion pour nous de leur dire toute notre reconnaissance ainsi qu'à toutes les Filles du Saint-Esprit, toutes les Laïques consacrées et les Associés qui nous ont précédées.

Unis dans cette action de grâce, entrons dans la célébration en invoquant l'Esprit ! (Chant du Veni Creator)

Sœur Anne-Marie Foucher, Supérieures générale de la Congrégation. Le 19 mars 2016. Publié le 24/03/2016

                 

 

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup