Page d'accueil
Nous connaître Année Marie Balavenne Mars 2016 Août 2017

Français | English | Español
Identifiez-vous

19 mars 2016. Homélie


Homélie pour la fête de Saint Joseph - Ouverture de l’année Marie Balavenne : 350 ans (1666-2016)

Des chefs d’œuvre de la peinture mais aussi les vitraux de nos églises ont mis très souvent sous nos yeux l’Annonciation, l’annonce faite à Marie, comme dit Paul Claudel. Mais nous oublions souvent la deuxième annonciation, l’annonce à Joseph. C’est ce récit de Saint Matthieu que nous recevons en la fête liturgique de Saint Joseph : " L'ange du Seigneur apparut en songe à Joseph ". Nous sommes familiers du oui de la Vierge Marie, nous nous attardons trop peu sur le consentement de Joseph. Il est un homme juste qui vit selon la loi de Dieu. Et dans sa surprise et peut-être son angoisse de savoir Marie enceinte, il ne veut pas entrer dans une application dure de la loi en la dénonçant publiquement, mais la répudier en secret. Ce qui arrive ensuite nous dit comment il change encore, à cause de l’appel de Dieu : il sera finalement le père adoptif de l’enfant à naître.

Dans le récit, trois possibilités sont avancées, portées finalement par trois figures : - Ce que dit la loi.  - Ce que décide Joseph. - Ce qui lui est révélé par l’Ange. La Loi, Joseph et l’Ange de Dieu.

La loi. Joseph vit selon la loi de Dieu ; il est un croyant d’Israël, un juste au sens où il accomplit la loi du Seigneur. Pourtant, il va aller au-delà de la loi. Renvoyer Marie publiquement, c’était la désigner à la désapprobation générale, l’exposer peut-être à la violence des autres.

Joseph avait fait le projet de la répudier en secret. Il est un homme juste au sens où l’exprime Saint Paul dans la lettre aux Romains (Rm 4,13) : " Dieu a promis à Abraham et à sa descendance qu’ils recevraient le monde en héritage, non pas en accomplissant la Loi mais en devenant justes par la foi. " Sœurs, Frères et sœurs, la loi dit sans doute ce qui est juste, mais la charité est portée par l’amour de Dieu tout puissant. La charité excède la justice de la loi. C’est ainsi que nous sommes appelés à vivre, nous aussi, ne faisant pas seulement ce qui est exigé par la loi, les règlements, les convenances, mais en mettant nos gestes et nos paroles sous le signe de l’amour vrai, sous le signe du don, en mémoire du Seigneur, qui donne sa vie " pour vous et pour la multitude ". A la suite de Marie Balavenne, vous cherchez à vivre au-delà de ce qui est seulement juste, dans un amour qui va plus loin, qui va jusqu’au bout, à la mesure du geste de Jésus pour ses disciples, à la mesure du salut qu’il a accompli.

L’Ange de Dieu. L’Evangile nous dit que l’Ange lui est apparu en songe. Dans le langage biblique, cela signifie une véritable aventure intérieure, où Dieu fait connaitre quelque chose d’essentiel. Le Seigneur parle au cœur de Joseph, lui que nous pouvons imaginer brisé et tourmenté par ce qui lui arrive. Il écoute… il reçoit… il consent au mystère de Dieu pour qui rien n’est impossible : " L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint. " Voulons-nous écouter nous aussi ce que le Seigneur veut nous dire ? Est-ce que nous prenons suffisamment le temps de la prière, de la pause silencieuse et du discernement pour comprendre le sens caché des événements, pour mieux répondre à ce que le Seigneur nous demande ?

Dans la prière de ce jour de fête, nous disons : " Seigneur, tu as confié à Saint Joseph la garde des mystères du salut ». Ce mystère du salut, c’est la venue du Fils éternel de Dieu dans la chair. Par le consentement de Joseph, Dieu peut donner à Jésus un nom, une terre, Bethléem et Nazareth, une maison. A nous aussi, Dieu demande de prendre soin du Seigneur, car il fait sa Maison, chez l’autre, dans le cœur du plus pauvre. C’est la mission de l’Eglise, c’est la mission des Filles du Saint Esprit : l’attention aux plus fragiles, dans l’écoute de l’Esprit Saint, dans l’union au Christ, dans la louange du Père.

+ Denis MOUTEL. Evêque de Saint-Brieuc et Tréguier. Publié le 25/03/2016

 

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup