Page d'accueil
Nous connaître Année Marie Balavenne Mars 2016 Août 2017

Français | English | Español
Identifiez-vous

Pèlerinage. Consacrées séculières


Le 19 mars, à l’Ouverture de l’Année Marie Balavenne, Anne Busby et Ann Marshland, toutes deux, nous avons voulu marquer ce grand jour en allant faire un pèlerinage à St David dans le Pembrokshire, toute petite ville, lieu de naissance de St David, le saint patron du Pays de Galles.

Tout au bord de la falaise, se trouvent les ruines de la maison où Sainte Nonne, sa mère, lui a donné le jour. Tout près, il y a un sanctuaire dédié à Notre Dame et un Puits. L’eau de ce puits aurait, dit-on, des vertus de guérison. Selon la légende, ce puits aurait paru durant une violente tempête, la nuit de la naissance de St David. Non loin de là, se trouve le Centre spirituel Ste Nonne et auprès de ce Centre il y a une très petite chapelle- la chapelle Ste Nonne dont la porte reste toujours ouverte pour les grands marcheurs qui passent par là et souhaitent y entrer. C‘est une des Portes de Miséricorde de notre diocèse.

Pour nous préparer à l’Année Marie Balavenne, nous avons voulu faire une relecture de vie. Nous sommes allées au Légué, lieu de sa naissance, deux fois. Pour nous, Marie Balavenne était une femme très humble qui s’est laissé guider par le Saint Esprit. Elle a connu beaucoup de difficultés et a dû faire face à des défis énormes dès le début de sa vie. Ces épreuves l’ont amenée  à aller vers les autres, ceux qui étaient confrontés à divers problèmes –les malades, les pauvres et les enfants. Cette fondatrice de la Famille FSE a vécu très simplement, sa mission s’exprimant souvent à travers de simples gestes humains apparemment sans importance pour elle, mais pleins de sens pour les malades, les pauvres et les enfants au milieu desquels elle se donnait sans compter.

Nous étions venues à St David en pèlerinage pour nous engager à  porter attention à un des dons spirituels de Marie Balavenne : nous allons faire un effort particulier chaque jour pour essayer de vivre une vie de simplicité et d’humilité, comme elle. Nous allons être particulièrement attentives à aborder les gens que nous rencontrons tous les jours par de simples gestes humains. Un sourire, une tape sur l’épaule, un mot, un "bonjour", une oreille attentive…, ce sont là des gestes si faciles à faire mais qui peuvent dire tant de choses à ceux que l’on rencontre : des dons de Dieu ! Toutes ces dernières années, nous avons accumulé tant de choses ; nous allons nous désencombrer et trouver des motifs de le faire qui en valent la peine. Nous avons aussi beaucoup d’amis qui sont malades et qui ont besoin de soutien ; nous allons continuer à rester en contact soit par mail soit par téléphone pour leur montrer que nous pensons à eux. Pendant notre pèlerinage, nous avons visité le Puits de St David et nous avons bu un peu d’eau de ce Puits et prié pour tous ceux que nous connaissons, qui sont malades ou qui vont devoir être hospitalisés en vue d’une intervention chirurgicale. Dans la chapelle Ste Nonne, nous avons allumé des cierges pour toutes ces personnes, nous nous sommes ré-engagées à poursuivre notre Mission durant l’Année Marie Balavenne et avons renouvelé nos vœux en tant que Membres de la Branche Séculière des FSE.

Nous étions en communion avec les Sœurs et les Associés de la Province EIW qui étaient rassemblés ce jour-là à Northampton et en communion aussi avec les célébrations qui avaient lieu à la Maison Mère à Saint Brieuc, en France.

Anne Busby et Ann Marshland, Consacrées séculières de la Province des Amériques (Province d’EIW) - courriel popup. Publié le 1er avril 2016



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup