Page d'accueil
Nous connaître Année Marie Balavenne Mars 2016 Août 2017

Français | English | Español
Identifiez-vous

Cameroun. Ouverture


Dieu a mis en toi MARIE BALAVENNE,  la semence de l’amour impérissable. Dieu a mis en toi MARIE BALAVENNE, la semence qui porte du fruit. " -Chant composé par Sœur Germé Bava-.

Le 2 avril  2016, nous avons célébré l’Ouverture de l’Année Marie Balavenne dans la vice-province du Cameroun. L’eucharistie a été présidée par l’abbé Gilbert Damba Wana, vicaire général du diocèse de Maroua-Mokolo, en la paroisse Christ-Sauveur, entouré de quelques prêtres et de chrétiens du diocèse et des environs. Du milieu de cette assemblée notre action de grâce s’est élevée en l’honneur de MARIE BALAVENNE : c’était la première fois que certaines personnes entendaient parler d’elle ! La veille de ce grand évènement, nous avons prié à partir du  poème " O Marie Balavenne " -composé par sœur Bertine Bayang-, poème qui nous a fait redécouvrir ses qualités humaines et spirituelles.

Dans son mot d’ouverture, sœur Pauline Maïsenso, vice-provinciale, a souligné les attitudes spirituelles de celle dont nous célébrons le 350ème anniversaire.  D’autre part, le célébrant nous a invitées à refléter la vie et le charisme de MARIE BALAVENNE dans les lieux de nos insertions missionnaires, " femme humble dont la vie était toute imprégnée d’Évangile, femme prophète qui a su écouter les chemins nouveaux que l'Esprit lui indiquait ". A l’offertoire, différents symboles ont été présentés : des céréales symbolisant la petite graine que Marie Balavenne a semée en terre bretonne et qui a porté du fruit à travers le monde ; une représentation de "la Maison de charité", Maison de Dieu, " Maison où les Filles qui seront reçues devront être remplies de charité ", maison des pauvres ; un globe symbolisant le monde avec ses cultures et peuples divers, symbolisant aussi notre appartenance à une congrégation internationale ; une colombe symbolisant simplicité, pureté et docilité à l’Esprit-Saint.

Avant la bénédiction finale, nous avons écouté les témoignages de sœur Monique Gabana, la toute première Fille du Saint-Esprit africaine et de Mme Marguerite Maïgonra, la toute première associée camerounaise. Toutes deux ont exprimé leur joie de marcher à la suite du Christ sur les pas de Marie Balavenne, cette humble femme. Ensuite sœur Pauline a remis des signets aux responsables des différentes communautés et aux associés présents qui les remettront à ceux qui n’avaient pu venir. Ensemble nous avons récité la prière à MARIE BALAVENNE -composée par sœur Justride Bessiri-. Après quoi, nous avons chanté le poème que j’avais moi-même composé : " Seigneur, dans ton grand Amour, tu  as choisi Marie BALAVENNE. Ouvertes à l’Esprit pour témoigner de toi, que son humilité nous accompagne ".

Après la messe, tous les participants ont été invités à se retrouver à la maison vice-provinciale pour un partage. Cet évènement a marqué notre Unité en tant que Famille Spirituelle ; chacun de nous avait mis en œuvre ses talents pour que cette belle fête fût un témoignage de joie et d’unité. " Merci MARIE BALAVENNE de nous offrir l’occasion de rendre grâce pour ces merveilles dans nos vies et dans notre Eglise. " 

Bernadette MASSA, FSE. Publié le 14/04/2016

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup