Page d'accueil
Nous connaître Année Marie Balavenne Mars 2016 Août 2017

Français | English | Español
Identifiez-vous

Le Nigéria célèbre…


La messe d’inauguration de l’Année Marie Balavenne, région de Lagos-Abeokuta, a eu lieu à Ilogbo au Collège catholique "Marie Balavenne" le 19 mars 2016, jour de la fête de St Joseph, époux de la bienheureuse Vierge Marie ! Cette région comprend la communauté de l’Assomption (Ilogbo, Ota), la communauté Jean Leuduger (Idimu, Lagos), la Communauté d’Ota (Ota) et la communauté Aradagun (Lagos). Assistaient à la célébration des sœurs de ces différentes communautés, des membres du personnel et des étudiantes du Collège catholique "Marie Balavenne" d’Ilogo qui considéraient cette célébration comme étant leur propre fête, des élèves et des professeurs de l’école maternelle et de l’Ecole primaire Saint-Esprit d’Ilogbo, une aspirante à la vie religieuse, le curé de la communauté paroissiale, des paroissiens de la paroisse principale et des églises des environs où les FSE sont très engagées.

La célébration a commencé par la Messe présidée par le curé de la paroisse. Dans son homélie, le Père Yemi Sobiye a comparé la vie de Marie Balavenne à celle de St Joseph dont la docilité aux appels du Saint-Esprit était mise en relief dans le récit de l’Evangile.

Après la messe, deuxième partie de la célébration avec une brève présentation de la vie de Marie Balavenne et de la Congrégation, par une de nos sœurs. L’histoire de cette humble femme montre comment elle accomplissait les choses ordinaires de manière extraordinaire, par exemple en accueillant des enfants pour les instruire, en donnant à manger aux pauvres, en apprenant aux veuves et aux jeunes filles ce qu’il leur fallait faire pour survivre. L’enseignement accordé aux enfants a donné l’occasion d’ouvrir la première école là où elle habitait. Avec Renée Burel qui l’a rejointe un peu plus tard, elle leur apprenait le catéchisme, les initiait aux multiples choses de la vie, ce qui a fait qu’elle a été reconnue par l’Eglise. C’est ainsi que la Congrégation a commencé en 1706, année où Marie et Renée ont fait leur premier engagement. Par cette présentation adressée également à tous ceux et celles qui souhaitent nous rejoindre comme associés dans la Congrégation, nous avons fait connaître que les premières sœurs étaient appelées Sœurs de la Charité et plus tard Filles du Saint-Esprit.

Et pour terminer, une magnifique représentation théâtrale avec chorégraphie et autres réjouissances donnés par les étudiantes du Collège catholique "Marie Balavenne" d’Ilogbo, fières d’avoir été choisies pour présenter la vie de cette femme d’une grande docilité à l’Esprit. Ce fut une magnifique célébration !

Sr Mercy Aghahowa, édité par Esther Amowe - Communauté de l’Assomption, Ilogbo pour la zone Lagos/Abeokuta. Publié le 25/06/2016.


L’Année Marie Balavenne a été une année exceptionnelle pour nous, sœurs de la Maison vice-provinciale, la communauté "Marie Balavenne" d'Ipetu Modu, les communautés de Modakeke et Amazing Grace, pour les associées et les aspirantes. Nous avons commencé la célébration par l’Eucharistie célébrée par le Père Jonathan le jour de la fête de St Joseph. Dans son homélie, il nous a fait comprendre qu’il connaissait Marie Balavenne, Renée Burel et Jean Leuduger après avoir visité le site Internet, comment ils avaient été inspirés par le Saint-Esprit et comment ils s’étaient consacrés à sa mission d’amour en se dévouant au service des pauvres de la société. Il a relevé aussi qu’il avait vu les sœurs vivre simplement et humblement au milieu de leurs peuples ; il a particulièrement mentionné l’engagement des FSE au service des enfants partout où elles sont insérées. Un bref récit de l’histoire de Marie Balavenne a été lu durant la messe.

Après la messe, nous nous sommes rassemblés autour d’un léger rafraichissement. Et tout s’est achevé dans une dernière prière.

Communauté Amazing Grace, Osogbo, NIGERIA.

La messe inaugurale de l’année Marie Balavenne, notre fondatrice, a eu lieu le 19 mars 2016, à la Maison Vice-Provinciale d’Osogbo. Assistaient à la messe les communautés de Modakeke, Amazing Grace, de "Marie Balavenne" d’Ipetu-Modu et celle de la maison provinciale. Quelques associées et une aspirante étaient également présentes. La messe a commencé à 10.15 et a été célébrée par le Révérend Père Jonathan de la Société des Missionnaires d’Afrique. Dans son homélie, il nous invitées à mettre l’amour au  centre de notre vie. Il a dit qu'il a été profondément touché par notre charisme de simplicité face au matérialisme et au consumérisme de notre temps, touché par notre style de vie simple, signe visible pour les gens au milieu desquels nous travaillons dans nos diverses missions apostoliques. Et comme c’était la fête de Saint Joseph, époux de la Bienheureuse Vierge Marie, le prêtre a mis en relief le rôle de Joseph dans la vie de Jésus comme père nourricier qui a lui a légué son atelier de travail… et que, par ce fait, Jésus est aujourd’hui reconnu comme fils de charpentier, et charpentier lui-même. Le Révérend Père Jonathan s’est attardé sur le charisme : réponse à l’amour de Dieu, appel à vivre ensemble en communauté et à partager la joie de notre vie ensemble avec les enfants, les femmes, les malades et les pauvres de notre monde. En conclusion, il nous a encouragées à continuer à vivre cette même simplicité de vie que Marie Balavenne nous a léguée, par la fraternité et l’unité entre nous et avec ceux qui partagent notre mission.

Après un léger rafraichissement nous sommes reparties vers nos différentes communautés.

Communauté Marie Balavenne, Ipetu Modu. Publié le 25/06/2016



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup