Page d'accueil
Nous connaître Année Marie Balavenne Mars 2016 Août 2017

Français | English | Español
Identifiez-vous

Saint-Brieuc. Parcours méditatif sur Marie Balavenne


Le dimanche 19 mars, dans le parc de la maison-mère des Filles-du-Saint-Esprit, à Saint-Brieuc, était inauguré le parcours pour découvrir Marie Balavenne. Il est désormais ouvert au public.

Rue des Capucins à Saint-Brieuc, par ce dimanche après-midi de mars, était inauguré un "Parcours Marie Balavenne ". Dans son discours, sœur Jeanne Le Roux, provinciale des Filles-du-Saint-Esprit, a dressé un tableau touchant de la fondatrice, née le 20 mars 1666, au Légué (port de commerce, de pêche et de plaisance situé en Bretagne entre les villes de Saint-Brieuc et Plérin). Après le dévoilement du tout premier panneau, les visiteurs se sont dispersés à la découverte des différents ateliers proposés : films historiques, expositions, visite de la maison... Et dans le parc, beau lieu de verdure et de fleurs, les neuf tableaux de ce parcours se révèlent au visiteur au fur et à mesure de son cheminement. Ce dernier est invité à se laisser saisir par l’Esprit, interroger, pénétrer par ce qui a fait la vie toute donnée de Marie Balavenne, dans l’humilité et la discrétion au service du Christ auprès des plus fragiles. Ce n’est pas l’histoire de sa vie qui est retracée à travers le beau poème de sœur Madeleine Le Saux intitulé " Source obscure ", mais l’essence de ce qui a constitué l’existence de Marie Balavenne. Beaucoup d’émotions surgissent à la lecture de cette poésie empreinte de beauté et de simplicité, une poésie qui a rendu présente Marie Balavenne dans le cœur de beaucoup de personnes venues ce 19 mars.

Au puits de la Rencontre. Ce dernier panneau en constitue l’apothéose, avec la photo du puits qui se trouve toujours dans la cour de la communauté de Plérin. Laissez-vous toucher par les derniers vers du poème calligraphié sur ce panneau : " Au puits de la Rencontre où la vie est changée, le Seigneur de la Source y vient encore s’asseoir, et c’est Lui qu’elle montre, Lui qu’elle fait connaître, s’étant perdue en Lui, il y a si longtemps. "

Des personnes se sont aussi massées pour découvrir avec beaucoup d’intérêt la grande salle des archives faite de belles boiseries. Cette salle, de la fin du XIXe siècle, était à l’origine une chapelle. On y découvre des gravures, des photos et l’activité des sœurs depuis la fondation. Dans la Maison Renée Burel, une exposition commente l’histoire de la congrégation, complétée par deux diaporamas. Le premier, nommé " Origines ", a été réalisé par sœur Marie-Thérèse Hélies ; d’un style poétique, ce documentaire d’une dizaine de minutes invite et introduit au parcours. Le second, à visionner après, est l’œuvre de la commission jeunes et vocations de la congrégation ; intitulé " La vie de Marie Balavenne ", il s’adresse aux plus jeunes et montre la vie des fondatrices, documents d’archives à l’appui. 

A 17 heures, la journée s’achève par un temps de recueillement bref mais intense à la chapelle, suivi par un goûter très convivial, plein de belles rencontres.

Christiane Lefilleul, Associée.  Publié le 21 mars 2017

Pour visionner le film " Origines " il est nécessaire de prendre rendez-vous auprès de sœur Marie-Thérèse Héliès au 02 96 68 17 24. Mais dans le parc, la visite est désormais ouverte tous les jours au grand public.

Photos : Jean-Louis Kervizic, Associé. 

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup