Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Français | English | Español
Identifiez-vous

Colloque international sur la Vie Consacrée


Du 3 au 6 mai 2018, s’est déroulé à Rome, à l’Auditorium de l’Université Antonianum, un Colloque international organisé par la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique, ayant pour thème : Consécration et Consécration par les Conseils Evangéliques. " Vous serez mon peuple et moi je serai votre Dieu " (Ez 36, 28) A ce Colloque, où se trouvaient de nombreux Consacrés du monde entier -tous les styles de Vie Consacrée de par le monde-, j’y étais -Sœur Olga Rachel Eléonore KIENDREBEOGO, Fille du Saint-Esprit- comme déléguée par l’Union des Supérieurs Majeurs du Burkina-Niger et invitée par la  Congrégation.

Le Colloque a commencé dans l’après-midi du jeudi 3 mai par le mot de bienvenue de Son Excellence le Cardinal JOAO BRAZ, Cardinal de AVIZ, Préfet de la Congrégation. Juste après lui, Mademoiselle NURIA Calduch-Benages, professeur d’Ancien Testament et d’Anthropologie biblique à l’Université Pontificale Grégorienne de Rome, a développé : Consécration. Dimension biblique. La force irrésistible de la Parole, inspiration biblique de la Vie Consacrée. Pour elle, la vie consacrée trouve sa source d’inspiration dans toute la Bible. De l’Ancien Testament, elle a attiré  notre attention sur la figure du prophète et sur les enseignements des sages… . Du Nouveau Testament, elle s’est concentrée uniquement  sur  la figure de Jésus "le Consacré par excellence" ; elle a particulièrement développé les passages de l’Evangile où se reflètent les dimensions essentielles de la vie consacrée : la consécration, la vocation et la vie en commun. S’en est suivi un débat-dialogue. Deuxième conférence de ce jour : Consécration, les étapes d’un parcours, donnée par Son Excellence Monseigneur José Rodriguez CARBALLO, OFM (Archevêque Secrétaire) et Sr. Carmen ROS NORTES, NSC (sous-secrétaire). Ils ont développé la réflexion en rapport avec les objectifs de ce Congrès…. A 18h nous nous sommes dirigés vers la Basilique Saint Jean du Latran pour une veillée de prières présidée par Monseigneur CARBALLO José Rodriguez.

Le vendredi 4 mai, nous avons commencé la journée à 10h30 en compagnie du Pape François dans la Salle Paul VI au Vatican, où il nous a accordé une audience. Le Pape nous a entretenus sur les trois P. : " La prière, la pauvreté et la patience sont des piliers permanents dans la Vie Consacrée ", a-t-il affirmé. La prière, c’est revenir toujours au premier appel ; pour un  Consacré c’est revenir toujours au Seigneur qui m’a invité à lui être proche. En prenant en exemple Mère Teresa qui priait deux heures par jour devant le Saint Sacrement, en dépit de toutes ses occupations, il a dit: " On ne peut discerner ce qui se passe dans le monde si nous ne parlons pas avec le Seigneur ". En ce qui concerne la pauvreté, il a déclaré qu’elle n’est pas négociable. " La pauvreté, dit-il, est la mère de la Vie religieuse ; sans pauvreté, il n’y a pas de fécondité dans la Vie Consacrée. C’est le mur qui nous défend contre l’esprit de mondanité. Nous savons que le diable entre par les poches. " Il a ajouté qu’il y a trois marches pour passer de la consécration religieuse à la mondanité religieuse : l’argent c’est-à-dire le manque de pauvreté, la vanité et la suffisance, l’orgueil ; c’est à partir de là qu’entrent tous les vices. Enfin, parlant de la patience comme 3ème pilier, il a invité les Consacrés à " entrer dans la patience comme Jésus qui a eu beaucoup de patience pour arriver jusqu’au bout de sa vie. Lorsqu’après la Sainte Cène, Jésus se rend au jardin des Oliviers, nous pouvons dire qu’il est entré dans la patience. La patience est l’attitude de toute consécration, elle va des petites choses de la vie communautaire  - donner un sourire quand j’ai envie de dire de gros mots par exemple, les petites tolérances… - jusqu’au sacrifice de soi, de sa vie….  Entrer dans la patience c’est avoir la capacité d’accepter la souffrance, de prendre les problèmes et les souffrances du monde sur nos épaules. Nous devons avoir également une attitude de patience devant le manque de vocation. Il faut éviter d’accepter "l’euthanasie spirituelle" comme le font certaines congrégations qui se laissent mourir.                              Dans l’après-midi, " Consécration : dimension théologique et charismatique ". Conférence donnée par le P. José Cristo Rey Garcia Paredes, CMF. Selon lui, la consécration charismatique est connectée et nourrie par la variété infinie des charismes suscités par l’Esprit, "le Conseiller divin". " La consécration charismatique est le rayonnement de la beauté divine en nous. La beauté unifie la variété, elle ne la supprime pas ". A 17h15, " Consécration : dimension juridique.  " Conférence par le père Sébastiano Paciolla. Il nous a invités à considérer que les normes canoniques doivent toujours être au service de l’abondance de la vie. " Ainsi, dit-il, le droit suit la vie et non la vie au service du droit. " Nous avons terminé la journée avec la prière des Vêpres.

Le samedi 5 mai, Célébration Eucharistique en la basilique Sant’Antonio au Latran, présidée par S.E Mons José Rodriguez Carballo, OFM. Puis jusqu’en fin d’après-midi, réunis directement en petits groupes à l’Antonianum, les participants se sont retrouvés pour les travaux selon les diverses expériences de Vie Consacrée : - Instituts religieux de vie apostolique - Sociétés de vie apostolique - Instituts séculiers - Ordre des vierges - Nouveaux instituts, nouvelles formes - Associations et Mouvements. A 18h, nous nous retrouvions dans l’auditorium, en plénière, pour la mise en commun du contenu élaboré dans les différentes réalités vocationnelles : ce qui nous est commun et ce qui est spécifique à chaque forme de vie consacrée.

Le dimanche 6 mai, Son Excellence Joao BRAZ Card. De AVIZ, donne le mot de fin.  A 11h30, Célébration Eucharistique dans la  Basilique Sant’Antonio au Latran et repas qui mettent fin au Colloque.

Le fruit d’une expérience

Etonnée et émue de voir tant d’hommes et de femmes consacrés, invités et venus d’horizons divers pour mieux comprendre notre consécration ! Quelle belle unité de diversité dans cet amphi de l’Université pontificale Antonianum qui nous abritait. J’ai senti en moi un déplacement intérieur face à la complexité de l’expression "Vie Consacrée". Comme un fleuve à plusieurs bras, cette expression "Vie Consacrée" englobe toutes manières spécifiques d’être disciples du Christ Jésus pour le suivre de plus près ; elle se veut ainsi réceptacle qui fait l’unité dans la diversité. Toutefois, parler de Vie Consacrée ne veut pas dire que je distingue nettement les différentes formes de Vie Consacrée et ce qui les unit : l’expérience montre que de nouvelles formes de vie charismatique reprennent souvent de nombreuses caractéristiques des anciennes.

Cette belle expérience de Pentecôte a porté " fruit" dans mon cœur, par : d’une part, l’appel du Pape François aux Consacrés à être docile à l’Esprit-Saint, auteur de la diversité en même temps Créateur de l’unité : l’Esprit-Saint nous convie à une fidélité créative à nos sources spirituelles (Charisme et traditions) ;  et d’autre part, l’appel à mieux discerner ce qui se passe et à être féconde par : la prière, la pauvreté, la patience.

Sœur Olga KIENDREBEOGO, FSE - Pour contacter Olga : courriel popup

Publié le 4/06/2018

Il est possible de visiter le site web de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de la Vie Apostolique www.congregazionevitaconsacrata.va. Le discours du Pape du 4 mai dernier est disponible sur Zenith.

Photos : Rencontre avec Janet Audu, Fille du Saint Esprit nigériane, en formation à Rome  - Joie partagée d'une rencontre à Rome, 7 mai 2018.

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup