Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Français | English | Español
Identifiez-vous

Engagement en vie religieuse


Province d'Angleterre, d'Irlande, Pays de Galle. En cette merveilleuse journée d'été du 26 Juin 2018, Soeur Marilou Iway a prononcé ses premiers voeux en l'église paroissiale “Our Lady”, Olney, Bucks. L'endroit se prêtait idéalement à cet événement marquant. Le couvent St Joseph d’Olney est l'une de nos premières “Maisons de Charité“. Nos soeurs ont vécu et travaillé dans cette paroisse et cette ville depuis 1902. C'est en ce lieu qu’ont été célébrées les premières professions de sept soeurs ne pouvant se rendre en France pendant la guerre de 1918. Ce jour, c'est à une plus petite échelle que l'histoire s'y écrit une nouvelle fois, avec la Première Profession de Marilou, 100 ans plus tard ! L'Unité de soins d’Olney étant proche de l'église, il a été possible à toutes les soeurs d'y participer, néanmoins grande tristesse pour Soeur Francis Mary dans l'incapacité d’y être ! Au fur et à mesure que les soeurs, les associés locaux et les quelques amis de Marilou arrivaient, un air de joie palpable se faisait sentir dans l’accueil chaleureux offert à tous.

Après le chant “Viens Esprit-Saint“, Soeur Regina Bond, Provinciale, a chaleureusement souhaité la bienvenue à tous, en particulier au célébrant principal, Monseigneur Sean Healy et les Pères Mark Floody, Anthony McDermott et John Flower, assistés du diacre David, du séminaire d'Oscott. Le maître de cérémonie était Bill Senior, un associé. Après cette présentation, les soeurs ont repris leur chant accompagnées par l'organiste paroissiale, Judy Ashford, également associée. Le psaume et son refrain ont été animés par Soeur Joséphine Walsh qui, elle-même, l'a chanté magnifiquement avec grande sensibilité. Les hymnes et les lectures ont été choisies par Marilou qui les a présentées artistiquement dans le livret de la célébration. C'est avec grande attention que tout le monde a écouté le Rite de Profession, tout particuliérement au moment très solennel où Marilou a prononcé ses voeux de chasteté, de pauvreté et d'obéissance d'une manière claire et sincère.

C'était la première fois que les associés et les amis de Marilou étaient témoins de la profession religieuse d'une soeur. Ils en ont émis les réflexions suivantes : “ Je me sens très heureux, honoré et privilégié d'être ici… La célébration a été si simple et impressionnante… Nous avons eu un aperçu merveilleux de la vie religieuse à travers l'homélie de Mgr Healy, les questions et réponses du Rite de Profession, le don et le symbolisme de la colombe : c'étaient des moments très émouvants. “

En cette journée spéciale, après la messe, Marilou a été joyeusement félicitée. C'était particulièrement émouvant de voir les soeurs de l'Unité de soins, le visage radieux, plein de joie, la féliciter. Nous nous sommes ensuite rendus au centre d’Olney, non loin, pour un simple repas de fête.

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas eu de profession religieuse dans notre Province. Nous avons été touchées, et plus particulièrement Soeur Marilou, par les nombreux messages de félicitations, d'affection et de prières des Soeurs de toute la Congrégation. Nous louons et remercions Dieu pour cet esprit de fraternité et de solidarité partagé entre nous. Continuons à prier pour qu’adviennent de nouveaux membres, pour notre Famille spirituelle des Filles du Saint-Esprit dans toutes les Provinces et Vice Provinces.

Sister Patricia Anne Purchase - Publié le 4 juillet 2018

Extraits de l'homélie de Mgr Healy

Le mot qui est au coeur de nos lectures aujourd'hui est le mot “AMOUR“, ce qui me semble juste au moment où Marilou s'engage dans cette première profession de voeux religieux. Par amour, elle s'offre à Jésus-Christ et à son Eglise, par amour elle servira les communautés où elle vivra et travaillera… Dans l'Evangile, Jésus nous invite à demeurer dans son amour… à le mettre au centre de nos vies, à vivre dans cet amour et à lui permettre de nous changer et de nous transformer... Pour une religieuse, cette relation avec le Christ doit vraiment devenir la relation centrale de sa vie. Elle doit apprendre à connaitre le Seigneur comme un ami, un frère, un amant, un compagnon et Sauveur… Cet amour qui nous a été donné doit être un amour à partager… Ainsi, le religieux doit apporter cette parole d'amour en étant proche des gens, en particulier les gens les plus défavorisés, mais aussi ceux qui se sentent à l'abri du besoin… Pas étonnant qu'au début de la Congrégation des Filles du Saint Esprit, leurs communautés étaient connues sous le nom de “Maisons de la Charité“ ! Voici, Marilou, ce à quoi vous vous êtes engagée aujourd'hui : à être une personne qui connaît le Christ et son amour, à partager cet amour avec les Soeurs, les consacrées séculières et les associés et avec toutes les personnes que vous serez appelée à servir. Vous vous êtes engagée à suivre les conseils évangéliques : la pauvreté vous rappelle que le Christ est votre seul trésor… , la chasteté vous rappelle que l'amour chaste est expérimenté dans la relation fraternelle de vos communautés et que l'obéissance doit être vécue en écoutant les conseils de vos responsables qui, ayant discerné vos dons et talents, vous placeront dans les environnements où ces mêmes dons et talents feront rayonner l'amour autour de vous. Et n'ayez pas peur, Marilou ! Vous rejoignez une Congrégation possédant une longue et fière histoire qui, depuis ses tout premiers débuts, avec Marie Balavenne et Renée Burel, a fait face à beaucoup de moments difficiles ! Sachez que l'Esprit est avec vous et vous appelle, avec les défis et opportunités, à renouveler la face de la terre en compagnie de ces soeurs bonnes et fidèles.

Les photos.

1, 2, 3 : Rite de Profession

4 : Marilou recevant la Colombe des mains de Soeur Regina

5 : Bénédiction de Mgr. Sean Healy

6, 7 : Après la messe  

 

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup