Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Français | English | Español
Identifiez-vous

Venues " boire à la source "


La deuxième école de spiritualité, prévue en juillet-août 2018, se tient actuellement depuis deux semaines à la Maison-Mère des Filles du Saint-Esprit à Saint-Brieuc, France. Nous sommes un groupe de treize sœurs venues de différentes Unités de la Congrégation y prendre part et " boire à la source ".

Que faisons-nous ici ? Nous formons une communauté internationale au cœur de la Maison-Mère, faisant ainsi l’expérience d’entrer en relation les unes avec les autres. Les différences linguistiques, culturelles ou l’inter-âges ne sont pas une barrière à notre vivre-ensemble. Tout se passe à merveille, mais notons que deux d'entre nous, Nigérianes, ont perdu l’un et l’autre parent durant ce début de séjour -la maman d'Antonia et le papa de Stella- et cela nous affecte toutes !

Par ailleurs, nous recevons de notre dynamique équipe de formation des cours très riches et bien variés. Depuis donc une quinzaine de jours, nous communions, à travers les cours et les sorties sur des lieux concrets de nos origines, à l’histoire de nos humbles commencements. Nous découvrons le contexte historique, social et politique mouvementé des XVIIIème et XIXème siècles dans lequel la congrégation a émergé ; mais, comme a su l’exprimer Mère saint Georges dans l’une de ses lettres à ses sœurs de l’époque : " Quand un arbre porte du fruit, le Seigneur l’émonde." Malgré les moments de turbulences diverses, nos premières sœurs, avec la force de l’Esprit-Saint et l’encouragement du clergé, ont pu se frayer de nouveaux chemins pour continuer à se mettre au service des plus petits. Nous communions intérieurement ainsi à plus de trois cents ans de notre histoire écrite jour après jour par des femmes humbles, audacieuses et toutes données au service de leurs frères et sœurs en qui elles voyaient le visage de Jésus. Désormais nous comprenons mieux et apprécions les richesses spirituelles de notre congrégation, nous passons de l’abstrait au concret. Tout comme les disciples sur le chemin d’Emmaüs, auxquels Jésus essaie d’ouvrir les yeux et le cœur, nous aussi voyons nos yeux s’ouvrir progressivement à la lumière de notre histoire commune. Nous prenons petit à petit conscience que nous sommes parties prenantes du riche et bel héritage spirituel que nous serons appelées à mieux vivre et à transmettre.

Nous ne sommes qu’au début de notre formation, mais tenons à exprimer notre joie et notre reconnaissance à l’ensemble de la Congrégation et plus particulièrement au Conseil Général et à nos formatrices pour le privilège qu’ils nous ont donné à nouveau de boire à la source d’eau vive, de façon unique. A présent, nous pouvons clamer tout haut que nous savons d’où nous venons.

Lydie NOUFE, FSE. Publié le 28 juillet 2018.

Prennent part à cette session de formation, les sœurs : Françoise BEAUMONT et Françoise LELIEVRE de France, Judith MBOUNGHOUL, Hélène MAÏBA et Agnès DABAYA du Cameroun, Janet Lewis et Rose GAUTIER des USA, Antonia FALOPE, Janet AUDU, Stella OLUWAFEMI, Cynthia AZUGHARA, du Nigéria et EVELINE SOME, Lydie NOUFE du Burkina Faso.



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup