Page d'accueil
Justice & Solidarité Justice, Non-violence, intégrité de la création

Français | English | Español
Identifiez-vous

Malnutrition. Soutien aux femmes…


Depuis plus de quatre ans, au Cameroun, toute la région de l'Extrême-Nord est plongée dans un climat d’insécurité. De nombreux Camerounais se trouvent dans l'obligation de fuir leur village pour s’installer plus à l’intérieur du pays, suite aux multiples attaques du groupe islamiste Boko Haram. La majorité de ces déplacés (69%) vit au sein de familles d’accueil, générant souvent une pression importante sur des communautés aux ressources limitées surtout lorsqu’on sait que le taux de pauvreté de cette région est le plus élevé du Cameroun. Ces derniers mois ont été marqués par plusieurs embuscades, attaques de camps militaires et attentats suicides notamment dans les départements du Mayo-Sava, du Logone et Chari et du Mayo-Tsanaga. Les localités de Mora, Kolofata, Fadje, Afade Amchide, Waza, Mora, Bargaram et Zeleved sont les plus touchées par les attentats suicides devenus presque quotidiens et causant de nombreuses victimes. A cause de l’insécurité, beaucoup de familles n’ont rien à manger et le nombre des malnutris augmente de jour en jour. Les femmes enceintes et celles qui allaitent, ainsi que les enfants de moins de cinq ans, sont les plus touchés par la malnutrition.

Par le soutien de  " L'oeuvre Léger " -organisme sans but lucratif qui soutient des actions humanitaires pour des personnes vulnérables ou marginalisées-, la Caritas diocésaine de Maroua-Mokolo où je suis engagée, a répondu aux besoins immédiats et fondamentaux de ces populations en offrant les intrants nutritionnels (un certain nombre de produits de première nécessité contre la malnutrition tels arachides, mil, soja, sucre ; savon, marmites etc.) aux mamans ayant des enfants de moins de cinq ans. Mon travail consiste à identifier, sensibiliser, éduquer, distribuer les intrants et à former les mamans à faire des bouillies enrichies avec les produits locaux. Durant ces quatre dernières semaines, j’ai formé 780 mamans dont 568 déplacées et 214 hôtes -avec 1571 enfants de moins de 5 ans-, aux bonnes techniques de nutrition et la préparation de bouillies enrichies. La formation commence par la sensibilisation sur la malnutrition : comment la reconnaitre à travers ses signes propres, ses dégâts immédiats et à long terme, comment la prévenir. Nous insistons sur l’importance et l’efficacité des produits locaux dans la prévention et la lutte contre ce fléau que les femmes ont tendance à négliger aux dépens de tous les produits importés qu’elles reçoivent, tout en leur expliquant les bienfaits de la bouillie enrichie pour les enfants dès le sixième mois (moment du sevrage). Nous tenons à faire la démonstration culinaire de fabrication de cette bouillie. Les mamans sont très heureuses de l’enseignement reçu et, à leur tour, elles se mobilisent pour sensibiliser d’autres mamans dans leur village, mettant à profit le bienfait de cette "farine miraculeuse" dont la confection est si simple !

Après chaque démonstration, je suis toujours émue de voir un sourire sur le visage de ces femmes qui endurent tant de souffrances au quotidien et je pense à Marie Balavenne et ses compagnes -nos Fondatrices-.  Femme de mon peuple, je suis toujours heureuse d’aller à leur rencontre malgré le mauvais état des routes et tant d’autres difficultés. Ma joie c’est de voir le changement et de le soutenir.

Marceline ITETSHI MAWESE, FSE. En communauté à Maroua. Publié le 9 octobre 2018. 

Note sur la composition d’une bouille enrichie, aliment de sevrage.

Elle comporte quatre types d'ingrédients : un aliment de base, c'est l'ingrédient principal, de préférence une céréale, - un complément riche en protéines : animales (lait) ou végétales (Niébé...), - un apport en énergie : corps gras (graine d'arachide, huile...), un supplément en vitamines et sels minéraux apporté sous forme industrielle ou naturelle (après la cuisson de la bouillie, rajout de jus de fruit : mangue, orange, citron, tomate, etc.)

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup