Page d'accueil
Actualité

Français | English | Español
Identifiez-vous

Des Côtes d’Armor, flots de reconnaissance…


Le 10 mai 2019, flots de reconnaissance pour les 14 années de Monsieur Couratin, Directeur de l’EHPAD situé à la Maison-Mère des Filles du Saint-Esprit, à Saint-Brieuc, en Côtes d’Armor (Armor = la mer), Bretagne, France-, alors qu’il va se " consacrer à un nouveau métier, celui de retraité ".  Flots de reconnaissance qui plébiscitaient " quelques traits et qualités essentiels, appréciables et appréciés de toutes celles et ceux qui ont eu la chance de le côtoyer durant cette période ". La Maison de retraite -EHPAD- étant aussi la Maison-Mère de la Congrégation, il m’est un plaisir d’en publier quelques échos à tous.

 - De Sœur Anne-Marie Le Pabic, Provinciale de La Province France-Belgique-Hollande.

Depuis 14 années, vous avez accueilli beaucoup de résidents. Parmi eux des Sœurs de la Province, nombreuses, venues ici pour terminer sereinement leur belle et souvent longue vie.

Ce lieu est aussi chargé d’histoire pour les FSE. Nous avons organisé et vécu ensemble divers rassemblements et manifestations -parfois élargis à nos amis tels que les Associés, les Laïques consacrées, ceux que nous appelons les membres de la Famille spirituelle-. Il nous a été donné d’apprécier, entre autres, vos compétences d’organisateur.

A la Maison Mère, notre maison, nous avons fêté également bon nombre de "8 décembre" et de "Pentecôte". Vous savez combien ces fêtes sont importantes pour la Congrégation. Vous avez toujours fait le choix d’y être présent. Vos différents collaborateurs, très attentifs, ont mis eux aussi toutes leurs compétences au service de tous et de chacun.

C’est au nom de toutes les sœurs de la Province que je vous remercie pour ces 14 années vécues, avec nous, dans notre Maison-Mère. Bonne route, Monsieur Couratin.

De Monsieur Mousson, président du Conseil d’Administration.

L’Association Jeanne Guernion est votre employeur mais je n’ai pas omis de citer la Maison-Mère. Ce fut un élément décisif pour l’acceptation de ce poste, tant cette dimension, associée à la direction de l’EHPAD, a été pour vous l’une des motivations essentielles de votre choix pour rejoindre le 20 rue des Capucins.

Vous avez rejoint cette grande Maison, enthousiaste et confiant, soucieux de mettre, le plus rapidement possible votre savoir-faire et vos visions au service de son présent et de son futur. Nous n’avons pas toujours été d’accord, mais soyez convaincu que nous avons aussi su apprécier les retombées positives, quand elles se sont produites, de votre action pour la marche en avant de notre établissement, de l’Association et donc de la Congrégation. Vous avez su faire preuve de créativité dans des domaines d’expressions où l’on n’attend pas forcément un Directeur appartenant au monde des manageurs d’établissement sanitaires et sociaux. Citons : • La création architecturale en lien avec les besoins des résidents et des personnels, que n’avez-vous fait architecte ? • Des aspects plus techniques : que l’on parle de chaufferie, d’énergies, de cloisons, d’électricité, de décorations, etc… quel que soit le domaine, même pas peur ! • N’oublions pas le mariage intelligent de l’informatique et des télécoms au service du stockage, de la gestion, de l’accès aux données et de leur sauvegarde et là encore nous avions le spécialiste !!! Bravo pour ce savoir-faire pluridisciplinaire. Merci pour votre présence et votre apport sur l’ensemble de ces domaines.

Ces qualités humaines vous les possédez, vous les pratiquez. Je le sais : • Les résidents me l’on dit et redit, particulièrement ces derniers mois, l’annonce de votre départ étant connue, • Les sœurs référentes, dont Sœur Agnès, Référente Maison-Mère près de qui vous avez toujours bénéficié d’une écoute attentive et bienveillante, me l’ont moultes fois confirmé, • Vos encadrants, vos personnels qui, si j’en crois ce que l’on me dit, appréhendent votre départ, c’est bien là une vraie expression de reconnaissance, • Et enfin, la Congrégation à laquelle nous sommes l’un et l’autre attachés, même si nous ne l’avons pas exprimé forcément toujours sous la même forme, témoigne, elle aussi de sa reconnaissance en étant représentée, à cet instant, au plus haut niveau, par deux de ses Conseillères, Anne Donelly et Ann Almodovar, la Supérieure Générale étant actuellement à Rome. Pour toutes ces raisons, soyez sincèrement et chaleureusement remercié.

- De Sœur Jeanne Thérèse AMELINE, pour les résidents de l’EHPAD

Monsieur le Directeur,

Résidents et leurs proches, personnel soignant, les sœurs de la Maison, les bénévoles, nous sommes là pour vous remercier de votre présence vigilante et discrète à la direction de notre maison depuis 2005. Vous nous avez accompagnés à toutes nos sorties annuelles, prenant votre part aux services que requièrent ces journées, si importantes pour les résidents. Il y a quelques années, vous nous avez fait connaître le "citoyennage" pour favoriser des relations plus vraies avec le personnel et aussi les personnes qui ont une vieillesse plus difficile. Avec intérêt vous avez accompagné ce mouvement.

Comment passer sous silence vos démarches personnelles pour une juste reconnaissance du travail, un salaire suffisant. Nous gardons en mémoire le récent Grand Débat !

Au nouvel an, votre épouse et vous-même, nous adressiez un courrier très apprécié, des photos surtout de vos petits-enfants, accompagné de textes savoureux : vous aurez maintenant la joie de leur être plus présent. Nos vœux pour votre retraite : d’abord un repos bien mérité, puis une santé la meilleure possible, une heureuse vie familiale, le plaisir de réaliser des envies de voyage que nous n’avez pu réaliser. Heureuse retraite et notre merci pour ce que vous êtes pour nous.

Dans une émotion parfois palpable, Monsieur Couratin répondait par un "merci reconnaissant" à la Congrégation, aux membres du Conseil d’Administration, aux Résidents, aux salariés, aux bénévoles, y ajoutant que le Directeur ne peut rien faire ni engager, en partie, de ce qui adviendra demain, sans la coopération de toute personne dans la Maison. Il se promettait de rester, durant quelques jours, à la disposition du nouveau Directeur, Monsieur Pierre Steppe, présenté par Monsieur Mousson -très officiellement ce jour-, aux personnels et à l’ensemble des invités, souhaitant que toutes et tous soient résolument confiants pour l’avenir.

Par Marie-Thérèse Héliès, FSE. Publié le 13 mai 2019




Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup