Page d'accueil
Actualité

Français | English | Español
Identifiez-vous

" Tout l’homme et tous les hommes "


Le dimanche 26 octobre a eu lieu, à Koza, Région de l’Extrême-Nord du Cameroun, une messe d’action de grâce en mémoire de sœur Marie Colin, décédée le 3 Juin 2019 en France.

De Djingliya -village situé dans le canton de Koza, au pied des Monts Mandara dont les contreforts sont cultivés en terrasses- à Koza, des banderoles arpentaient le chemin avec cette mention particulière : " Manga Zhigile dadeka te pambiy " qui signifie : " Notre maman que Dieu t’accueille dans sa paix ". Une foule venue de partout, de la plaine comme de la montagne, des lamibés (pluriel de lamido, chef traditionnel), des diacres et de nombreux prêtres entouraient Monseigneur Bruno ATEBA EDO, Evêque du Diocèse de Maroua-Mokolo, célébrant principal de la cérémonie. Chrétiens, musulmans, protestants, animistes, sans distinction de religion, de rang social, de langue ou d’âge, étaient tous ensemble au rendez-vous donné pour leur "mère, maman Marie Colin". Une dizaine de sœurs Filles du Saint-Esprit étaient également présentes ce jour à Koza pour leur grande sœur en Congrégation à l’appel de la paroisse que sœur Marie chérissait comme les communautés avoisinantes dont Djingliya, devenue paroisse après son arrivée à Koza en 1977.

Notre sœur Marie Colin s’occupait de plusieurs écoles privées catholiques dans les alentours. Elle portait une attention particulière aux enseignants et chaque enfant était considéré comme unique au sein de chaque école. En effet, sœur Marie Colin arrivait dans cette région de l’Extrême-Nord à une époque inoubliable de son histoire: "l’école du Blanc" était ignorée par les parents. Il lui a fallu parcourir des distances sous le soleil et la pluie, grimper des montagnes, chaudes en saison sèche et glissantes en saison de pluie, afin de conquérir les cœurs à cette école… Une cinquantaine d’enfants dénommés "Les enfants de Marie Colin" était la preuve vivante du travail de notre sœur dans le domaine de l’éducation intégrale et du développement de " tout l’homme et tous les hommes " (Encyclique ‘Populorum Progressio’ de Paul VI sur le développement des Peuples. 1967). Avec des témoignages poignants et des tee-shirts à la mention "Merci maman’’, ils ont dignement rendu hommage à leur chère maman désormais notre maman à nous tous. Elle leur manquera beaucoup, disaient-ils ! Cependant ils se trouvent consolés par la présence continue des sœurs Filles du Saint-Esprit à koza et sont très reconnaissants envers la congrégation et la vice-province : ils ont dit que toutes les Filles du Saint-Esprit sont désormais leur mère en remplacement de leur "maman Marie" !

Monseigneur, dans son homélie, a insisté sur le fait de rendre grâce, de dire merci en tout et pour tout. En employant à plusieurs reprise le terme "yaowa" (merci) emprunté à la langue du peuple Mafa, Monseigneur Bruno a fait l’éloge de Sœur Marie Colin comme s’il l’avait connue de son vivant, du début à la fin ! Au cœur de son homélie, il a fait place aux "fils et filles de Marie Colin" pour des témoignages édifiants. Vers la fin de la messe un chant d’action de grâce, composé en mafa pour cette circonstance avec le nom sœur Marie, a été entonné par la chorale. Toute l’Eglise était debout et vibrait au rythme des pas de danse et de la chanson. Joie à Koza, à Djingliya et dans tous les alentours !

Ensuite la parole a été donnée à sœur Pauline Maïsenso, vice-provinciale du Cameroun qui, à son tour, en des termes simples et touchants, a prononcé un mot de remerciement et d’adieu à l’intention de Sœur Marie Colin. Et toutes les Filles du Saint-Esprit présentes ont dansé en chantant en chœur le beau chant composé pour notre Fondatrice à l’occasion de ses 350 ans, en remplaçant le nom de Marie Balavenne par… Marie Colin ! De la foule captivée, plusieurs ont rejoint, devant l’autel, la ronde des sœurs !

La fête était à la hauteur de l’amour que cette population de montagne portait à notre sœur, leur affectueuse "mère" en Christ.

Sœur Christine DIDJA. Publié le 7 novembre 2019



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup