Page d'accueil
Actualité

Français | English | Español
Identifiez-vous

La Maison-Mère en période de confinement


Tous les pays, où se trouvent des Filles du Saint-Esprit et notre Famille spirituelle, sont maintenant atteints par le coronavirus, selon des degrés divers, mais le danger est présent partout. Il l'est tout particulièrement dans nos maisons de retraite de sœurs âgées, que nous appelons EHPAD, puisque ces sœurs sont particulièrement fragiles. Beaucoup s'inquiètent pour nous. C'est pourquoi, nous voulons vous donner un petit aperçu de ce que nous vivons au quotidien, à la Maison-Mère, Saint-Brieuc, France. 

Ce qui a changé d'abord et qui nous a beaucoup touchées c'est de ne plus pouvoir avoir l'Eucharistie ni recevoir le sacrement du pardon. Ce n'était plus possible puisque nos prêtres sont âgés et ne résident pas dans la maison. En même temps, nous avons dû établir une barrière physique entre les résidents de l'Ehpad et les sœurs des autres communautés qui vivent dans la maison afin que ces deux groupes ne se contaminent pas mutuellement : plus de visites ni de réunions ! Mais nous pouvons nous téléphoner ou nous envoyer des petits mots ! Les sœurs des autres communautés chantent, depuis la chapelle, l'office, que les sœurs de la maison de retraite peuvent entendre dans leur chambre. Nous pouvons aussi suivre la messe dite dans différents diocèses par la radio. Heureusement que Soeur Marie-Madeleine et son assistante Véronique continuent à être présentes à nos sœurs âgées, les visiter et les réconforter. Elles les mettent aussi en lien avec leur famille ou leurs amis -quelquefois, on peut même se voir par Skype ! –

Des activités différentes continuent à être proposées par la maison : jeux de société, motricité, marche dans le jardin. Réellement, ce jardin (pour celles qui le connaissent) est une bénédiction, tout particulièrement en ce moment qui voit l'explosion du printemps : pommiers, cerisiers, pêchers, lilas sont en fleurs. Les sœurs, bien emmitouflées, car, même si le soleil est généreux il fait encore un peu froid, peuvent se promener l'après-midi.

Le maître mot en ce moment : ADAPTATION, suivi de PATIENCE et FRATERNITE. Et, grâce à Dieu, il y a beaucoup de fraternité entre les résidents. Notre directeur et le personnel se mobilisent totalement pour leur rendre la vie moins difficile, ils font notre admiration.

Toutes les soeurs sont à leur poste de " priantes " comme d'autres sont à leur poste de " soignants. "

" Liées à celles que Dieu nous a associées ", notre prière vous rejoint, vous toutes, qui êtes aussi progressivement atteintes par ce fléau. Nous n'oublions pas le mot d'ordre de préparation au chapitre : " Confiance, c'est moi ".

Sœurs Marie-Madeleine Autret et Agnès Stéphan. Publié le 28 mars 2020



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup