Page d'accueil
Actualité

Français | English | Español
Identifiez-vous

Planète Terre: foyer commun à tous les êtres humains


À partir du printemps et de l'été 2020, nous nous souviendrons à jamais de la pandémie de coronavirus qui a tué des milliers et des milliers de personnes et qui en tue des milliers d'autres alors qu'elle se propage sur la planète Terre. Le virus tire son nom de Sainte Corona, une martyre chrétienne qui aurait été torturée à mort par des soldats romains il y a environ mille huit cents ans, parce qu'elle avait aidé un soldat romain à devenir chrétien. Elle est encore aujourd'hui une sainte populaire en Europe de l'Est. La cathédrale allemande d'Aix-la-Chapelle a déterré les reliques de Sainte-Corona, peu connue. Avant même l'épidémie de coronavirus, une exposition de ses reliques avait été prévue pour l'été 2020. Les Européens avaient l'habitude, de son vivant, de rendre visite à la sainte dans les moments difficiles, de lui demander de prier pour eux et de protéger leur bétail contre les maladies contagieuses.

Le Programme alimentaire des Nations unies a estimé que le nombre de personnes menacées de famine doublera à la suite de la pandémie du Covid-19 et pourrait atteindre 230 millions de personnes. On pense qu'elle a atteint 190 pays. L'Afrique est le continent le plus touché par les pénuries alimentaires dues au confinement, ainsi que par une diversité de catastrophes telles que les inondations, la sécheresse et les invasions de criquets. En peu de temps, la pandémie de Covid-19 a paralysé la vie au niveau mondial et nous a fait prendre conscience de l'interconnexion et de la fragilité du monde dans lequel nous vivons. Il faut espérer que le chaos généré par la pandémie inaugurera un nouvel ordre mondial avec un changement de paradigme dans la façon dont nous envisageons le développement et la sécurité. Travailler ensemble pour protéger "notre maison commune" peut assez facilement rapprocher les gens et contribuer ainsi à dissiper les malentendus.

Dans son encyclique Laudate Si’ le pape François dit: "Je voudrais engager un dialogue avec tous les peuples au sujet de notre maison commune" (article 3). C'est la première encyclique à se concentrer spécifiquement sur l'environnement, mais c'est aussi plus que cela, car elle relie les préoccupations environnementales aux questions de justice sociale et d'égalité économique. Le pape François, en des termes très clairs, établit un lien entre l'exploitation de l'environnement et l'exploitation des pauvres. Toutes les grandes idées qui ont dominé l'enseignement social de l’Eglise jusqu'à ce jour apparaissent dans Laudate Si' : le bien commun, la dignité humaine, la subsidiarité, le droit naturel et la justice. L'encyclique s'attache également à proposer une nouvelle compréhension de la spiritualité. Quel monde voulons-nous laisser à ceux qui viendront après nous, aux enfants qui grandissent maintenant ? “ Tout est lié et nous, êtres humains, sommes unis comme des frères et des soeurs dans un merveilleux pèlerinage, tissé par l'amour que Dieu a pour chacune de ses créatures et qui nous unit aussi dans une tendre affection à frère soleil, à soeur lune, à soeur rivière et à mère terre " (Article 92). Le pape François a voyagé dans tant de pays et de continents depuis son investiture qu'il est maintenant une référence à travers la planète.

Dans son Exhortation Apostolique ” Evangelii Gaudium : La joie de l'Evangile ” le Pape François dit que la joie de l'Évangile remplit le cœur et la vie de tous ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui acceptent l'offre de salut sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur et de la solitude. Dans cette Exhortation, Il souhaite “encourager les fidèles chrétiens à s'engager dans un nouveau chapitre de l'évangélisation marqué par cette joie, tout en indiquant de nouvelles voies pour le cheminement de l'Église dans les années à venir. Dieu ne se lasse pas de nous pardonner : c'est nous qui nous fatiguons de chercher sa miséricorde " La perte des forêts et des zones boisées entraîne la disparition d'espèces qui peuvent constituer des ressources extrêmement importantes pour l'avenir, non seulement pour la nourriture mais aussi pour la guérison de maladies et d'autres usages. Il a déclaré que des milliers d'espèces peuvent constituer des ressources extrêmement importantes Le pape François fait une déclaration extraordinaire lorsqu'il dit que " toutes les créatures avancent avec nous et à travers nous vers un point d'arrivée commun qui est Dieu. Les êtres humains pourraient exprimer leur douleur, leur tristesse et leur culpabilité pour la perte de ces merveilleuses créatures que Dieu a créées au cours de millions d'années.” (Vocations pour la justice : Columban Mission,2020 Volume 22.)

Beaucoup de choses doivent changer, selon le pape François, mais c'est nous, les êtres humains, qui devons changer. Il nous manque la conscience de notre origine commune, de notre appartenance mutuelle et un avenir à partager avec tous. Un grand défi culturel, spirituel et éducatif se présente à nous, et exigera que nous nous engagions sur le long chemin du renouveau. Le Pape lance un appel à tous les peuples du monde pour qu'ils n'oublient pas cette dignité qui est la nôtre. Personne n'a le droit de nous l'enlever. Au Coronavirus, s’ajoute maintenant la confrontation, dans de nombreux endroits, au problème racial suite au meurtre d'un américano-africain, George Floyd, à Minneapolis, aux États-Unis. Il y a eu à Londres, Bristol et Cardiff des manifestations: "Je ne vois pas qui les émeutiers aident en commettant des crimes, en défigurant des statues, en blessant la police et leurs chevaux" (Kieran Gething).

Nous, Filles du Saint-Esprit, Congrégation fondée en France en 1706, sommes actuellement en mission sur trois continents, dont dix pays. Des laïques consacrées et des laïcs Associés de ces pays partagent notre charisme et notre mission. Il est difficile aujourd'hui de savoir ce que l'avenir nous réserve, mais il est certain que les membres de notre Famille spirituelle poursuivront le travail généreusement entrepris auprès de leur propre peuple.

Soeur Josephine Egan DHS, Province EIW. Publié le 15 juin 2020

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup