Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Français | English | Español
Identifiez-vous

Au Cameroun : ouverture d'un Centre de Santé


Pour mieux poursuivre l'expérience des premières Filles du Saint-Esprit qui "ont voulu vivre ensemble pour servir les pauvres, les malades, les enfants" (Règle de vie, art. 1), les Filles du Saint-Esprit de la Vice-Province du Cameroun ont transformé une partie de l'ancien noviciat du quartier Makabaye de Maroua en Centre de Santé. Elles ont donné à ce Centre le nom de "Marie Balavenne", fondatrice de la Congrégation.

Le 29 juin 2020, alors que la pluie continuait à tomber en bénédiction, Mgr Bruno Ateba Edo, évêque du diocèse de Maroua-Mokolo, a procédé à la bénédiction des locaux, du personnel soignant, de toutes les personnes présentes et des Filles du Saint-Esprit venues de près et de loin. Pauline Maïsenso, Vice-provinciale, a pris la parole pour remercier le vicaire général, les prêtres de la paroisse Saint-Jean de la paroisse de Djarengol et toutes les personnes présentes pour leur soutien. Il nous a rappelé nos choix missionnaires : " Nous accordons une attention particulière aux moins favorisés partout où nous sommes envoyés, notamment dans les secteurs de l'éducation, de la santé et du social. Nous collaborons avec ceux qui cherchent à rétablir dans le monde des relations marquées par la justice et la fraternité " (Règle de vie art.3 § 4.). Le coordinateur diocésain de la santé a, pour sa part, remercié chaleureusement les F.S.E. pour cette action au milieu des défavorisés. Il a exprimé sa gratitude à tout le personnel infirmier. Prenant comme point de départ la scène de l'Evangile de Matthieu 25 où Jésus s'identifie aux pauvres, L'évêque Bruno a imploré la bénédiction de Dieu sur les malades qui viendront se faire soigner et sur le personnel soignant. Sur le thème de l'année pastorale 2019-2020 "Baptisés et envoyés", Mgr Bruno a remercié les F.S.E. d'avoir répondu à cet appel du Christ : les CEV (Communautés ecclésiales vivantes) de cette paroisse, les écoles, les hôpitaux, les églises sont des signes tangibles du développement de la Mission. Puis, après avoir prié le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour la récolte, l'évêque a procédé à la bénédiction des bâtiments où les crucifix ont été placés, signifiant ainsi que le Christ est avec nous et qu'il est la Vie.

Marthe Debaïwa Maïwore, première responsable du centre de santé "Marie Balavenne", est intervenue à la fin de la célébration pour préciser que ce centre sera ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour effectuer divers examens de médecine générale, d'hématologie, de biologie... 

Pour montrer notre gratitude et notre solidarité à tous, nous invitons chacun à partager un verre d'eau. La joie était sur tous les visages. La chose la plus surprenante pour moi était la coexistence sociale entre des personnes de différentes confessions religieuses.

Puissions-nous ainsi être, jour après jour, les témoins de l'amour qui change notre monde !

Soeur Vedette, F.S.E. Publié le 19 juillet 2020  

 

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup