Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Français | English | Español
Identifiez-vous

Expérience exceptionnelle


Nous sommes arrivées au postulat -première étape de deux années de discernement vers la vie religieuse-, en deux groupes : le 19 septembre, les nigérianes de deuxième année et les burkinabés de première année venues de leur village, bagages attachés sur les vélos ; elles ont traversé le fleuve à l’aide d’une pirogue à cause des routes non praticables en saison pluvieuse, cependant heureuses dans cette aventure. Deux mois après, en novembre, le deuxième groupe de postulantes. Au total, nous étions dix, huit nigérianes et deux burkinabés.

Au début, la communication entre nous était pratiquement impossible, les nigérianes ne comprenant pas le français et les burkinabés ne parlant pas l’anglais ! Heureusement que notre responsable de formation traduisait tout dans les détails. Néanmoins, dans cette expérience, nous étions habitées par des questionnements, des peurs : comment former une communauté avec les barrières de langues, de culture, de provenance, d’éducation...

Petit à petit, nous avons appris à ouvrir nos cœurs pour accueillir et vivre chaque jour comme il se présente grâce à la formation très riche, profonde, aux sessions, cours, récollections, accompagnement personnel, prière communautaire et personnelle… Au fil du temps, le cours "Art de vivre ensemble" nous a fait comprendre que c’est la différence et la diversité qui font la beauté de la vie communautaire.

Cette formation nous a ouvert l’esprit à tous les aspects de la vie. Nous avons beaucoup ri entre nous : au début certaines avaient très peur des lapins, d’autres ont appris à s’occuper des poules, et d’autres encore à rouler à vélo et en moto. Nous avons appris à faire du beurre de karité, à préparer du « dolo » (bière de mil, boisson locale), du soumbala (ingrédient pour la sauce).

Enfin, avec la pandémie de corona virus, nous avons continué notre formation y ménageant des détentes pour aérer l’esprit, tout en gardant nos activités : animer la messe, dire le chapelet à la radio diocésaine, occasion de faire prier d’autres et de partager notre foi.

Nous disons un grand merci à l’Esprit-Saint pour sa présence à nos côtés. Merci à la Congrégation, aux sœurs de la Vice-Province du Burkina Faso et à tous ceux qui ont participé à notre formation.

Les postulantes de 2ème  et de 1ère  année : Cynthia Alafuonye, Pascaline Somda, Mary Peter, Lydia Umagba, Martha Francis, Feranmi Aluko, Elizabeth Adeyemi, Elizabeth Adekunle, Lucie Aurelius, Eugénie Farga. Publié le 29 juillet 2020

Envoyé par Silvie ROAMBA : courriel popup

   



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup