Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Français | English | Español
Identifiez-vous

Poligny :
800 ans d'histoire
remis au Seigneur


Le dimanche 29 août est empreint de grande émotion à Poligny -département du Jura, France-. En effet, c'est ce jour que les paroissiens font leurs adieux aux Sœurs Hospitalières du Saint-Esprit, au cours de la Messe célébrée dans la Collégiale par notre nouvel Evêque de ce diocèse, Mgr GARIN. Des Filles du Saint-Esprit venues de Bretagne sont présentes, dont Sœur Ann Almodovar, notre nouvelle Supérieure Générale ainsi que Sœur Anne-Marie Foucher, qui, récemment, a remis ce service …

Dans le mot d'accueil, Sœur Françoise Ecuyer fait brièvement l'historique de la Congrégation des Sœurs Hospitalières du Saint-Esprit fondée par Gui de Montpellier en 1178, pour soulager les misères physiques, morales et spirituelles, voyant dans les pauvres de vivantes images du Christ. Très vite, les Sœurs essaiment dans divers pays d'Europe et ainsi arrivent à Poligny vers 1230 où s'établit leur Maison-Mère.

En 2003, après la fusion des Sœurs Hospitalières avec les Filles du Saint-Esprit de Saint-Brieuc, -en Bretagne, France-, c'est en 2016 que leur Maison est remise à ce Diocèse de Saint-Claude pour devenir Evêché et Maison Diocésaine du Saint-Esprit.
Ce jour, les Sœurs quittent donc définitivement leur Maison-Mère : passage éprouvant, mais vécu dans la foi, car " nous croyons vraiment que l'Esprit-Saint ne nous conduit jamais dans une impasse. Dans la confiance, ensemble rendons grâce : l'Espérance ne déçoit pas ", conclut Françoise d'un ton convaincu.

Dans son homélie, le Père Garin évoque la mission des Sœurs dans plus de 50 paroisses du Diocèse où elles ont évangélisé des milliers de personnes. Il rappelle aussi les deux piliers de la Mission " Adorer et servir " dans le souffle de l'Esprit, en référence à notre Règle de Vie. Quant à Sœur Ann, dans le mot final, elle nous invite " à rester plus que jamais à l'écoute de l'Esprit-Saint qui nous presse d'entendre le cri de la terre et le cri des pauvres, une seule et même clameur à laquelle nous devons répondre... "

A la fin de la célébration quatre magnifiques bouquets sont remis aux Sœurs Marie-Paule et Isabelle venues de l'EHPAD de Lons-le-Saunier (Jura), ainsi qu'à Anne et Charlotte, à Poligny jusqu’à ce jour. Puis tout le monde est invité à se rendre dans le parc ensoleillé de la Maison Diocésaine pour le verre de l'amitié (au Crémant du Jura bien sûr !). Joie des retrouvailles et des échanges dans une atmosphère de gaîté... Ensuite, c'est un excellent repas froid qui est servi aux invités dans la grande salle. Ambiance conviviale, fraternelle et détendue !

Le point final se passe dans la chapelle pour le chant des Vêpres. Le Père Garin nous montre alors une grande belle croix des Sœurs Hospitalières du Saint-Esprit qu'il remet à Sœur Françoise ; à son tour, Sœur Françoise la remet à Sœur Ann Almodovar.

Ainsi se terminent les pages de 800 ans d'histoire remis au Seigneur dans la confiance et l'Action de grâce.

La Communauté de Saint-Claude. Jura - Publié le 30 août 2021

 

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup