Page d'accueil
Justice et solidarité

Français | English | Español
Identifiez-vous

" Notre Dame des sans-logis et de tout le monde "


Le 18 septembre, lors des journées européennes du Patrimoine, à Noisy-le-Grand, région Ile de France, nous avons vécu l’inauguration de la chapelle nouvellement restaurée, chapelle " Notre Dame des sans-logis et de tout le monde ", souvenir de la rencontre, en 1957, du Père Wrezinski avec des familles vivant dans l’extrême pauvreté, rencontre qui a donné lieu à la création du Mouvement ATD quart monde, présent aujourd’hui dans plus de 30 pays.

Sur le ruban qui, officiellement coupé par la maire de Noisy-le-Grand, réouvre ce jour la chapelle classée au Label " Patrimoine Européen du 20ème siècle ", est écrite cette parole du Père Wrezinski : " Là où les êtres humains sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré ".

En 1969, quand le campement a été remplacé par les logements de la cité Emmaüs, la chapelle a été déplacée pierre par pierre par les habitants du camp pour rejoindre le site actuel de la célébration de ce jour en présence de Monsieur le Président de Région du service du patrimoine, l’Architecte, la Déléguée nationale d’ATD Quart Monde, Madame la Maire de Noisy-Le-Grand, le sacristain de la chapelle, ancien habitant du camp.

L’édifice religieux reste donc l’unique vestige du camp des sans-logis et continue, au fil des ans, à être un lieu de rassemblement pour les familles qui vivent à côté. Aussi, l’architecture de cette chapelle rappelle les abris sommaires mis en place par l’Abbé Pierre, fondateur du Mouvement Emmaüs, lors de l’hiver très froid et meurtrier de 1954, abris en forme de demi-bidon métallique. A présent, le chantier de la rénovation de cette "chapelle de tout le monde" terminé, l’architecte en chef des monuments historiques a déclaré : " Elle est une église, elle est une cathédrale, elle est un château, elle est tout cela à la fois ;  elle incarne des valeurs que nous cherchons tous aujourd’hui : un humanisme, la simplicité des matériaux, l’engagement de ceux qui ont réussi une si grande architecture avec peu de moyens " : il rendait ainsi hommage aux couvreurs, aux charpentiers, aux maçons, aux maîtres verriers…. dont Jean Bazaine, peintre français, créateur des vitraux conçus conformément à l'idée de Joseph Wrezinski que l'art est un besoin élémentaire aussi pour les plus démunis.

Présente à cette inauguration, la déléguée générale d’ATD quart monde, Isabelle Pypaert Perrin, est intervenue ainsi : " Ce que nous a appris le Père Joseph, c’est de rencontrer ceux qui habitent dans la pauvreté, dans la profondeur de leur désespoir mais aussi de les rejoindre dans la profondeur de leur humanité. Il n’y a jamais eu de joie au camp que les moments vécus dans cette chapelle ; et s’il y a eu de la joie c’est parce que dans cette chapelle il y avait des femmes, des hommes, des enfants et des jeunes méprisés par tous qui pouvaient exprimer leur vie intérieure et par là se situer à la hauteur de ce qu’ils étaient en profondeur, à la hauteur de tous les êtres humains. Ce sont ces moments de vérité, de partage, de souffrance et d’espérance qui ont engagé des personnes de tous milieux et de tous horizons spirituels à leurs côtés. La lutte contre la pauvreté n’est pas d’abord une affaire de religion, elle est une responsabilité de tous les êtres humains.
Les familles dans la pauvreté ne sont pas plus aimées aujourd’hui qu’en 1957… mais ce soir, grâce à vous tous, ce que les pauvres ont construit pour dire haut et fort qu’ils sont des êtres humains a été préservé, reconnu, restauré. Et cela nous engage ensemble à tout mettre en œuvre pour apprendre à reconnaître ce dont les plus pauvres sont les créateurs parmi nous, le surcroît d’humanité, de beauté, et d’intelligence, de lucidité et de courage qu’ils apportent dans notre monde qui en a un besoin vital. "

Texte saisi d’un enregistrement audio, transmis à Marie-Madeleine Guihard, FSE, présente à cet événement, elle qui faisait partie du Comité de la chapelle et souhaitait vivement transmettre ce fait qui honore ceux qui, habituellement, subissent la pauvreté et de l’exclusion.

Communauté FSE de Noisy-Le-Grand. Publié le 30 septembre 2021

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup