Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Fran�ais | English | Espa�ol
Identifiez-vous

Relation intergénérationnelle et synodalité


Dans l'esprit de collaboration et de solidarité avec le message du Saint Père sur la synodalité, la Vice-province des Filles du Saint-Esprit du Nigéria a organisé -du 9 au 12 juin 2022-, à " Renee Burel Retreat Centre Ilesa ", un atelier de trois jours pour les sœurs de vœux définitifs, sur le thème ''Relations intergénérationnelles et synodalité des Filles du Saint-Esprit'.

Le Révérend Père Chikere Ugwuanyi SJ était le facilitateur de l'atelier. L'objectif principal de l'atelier était d'aider la vice-province à renforcer sa vie communautaire et son engagement dans la mission de l'Eglise sans créer de fossé entre les jeunes et les anciennes générations.
L'atelier était d'autant plus significatif et approprié qu'il a eu lieu peu après l'effusion du Saint-Esprit, le jour de la fête de la Pentecôte. Un symbole utilisé pour la prière d'ouverture était une image représentant la Pentecôte : la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres. Il était également significatif que sept sœurs aient prié en différentes langues avec les sept dons du Saint-Esprit.

Le contenu de l'atelier a été résumé par l'article 51 de la Règle de vie : "Celles qui commencent à vivre dans la congrégation y apportent leur dynamisme et une attention aux appels de l'Esprit dans les contextes du monde d'aujourd'hui. Celles qui ont déjà cheminé dans la congrégation peuvent avoir acquis une sensibilité plus grande à son charisme, et une humble disponibilité à l'Esprit. Nous avons besoin les unes des autres pour nous ouvrir à tout ce que l'Esprit fait de neuf en ce temp et apporter ainsi notre part à l'espérance du monde".

A travers le concept de synodalité dans l'histoire de l'Eglise, le Père Chikere Ugwuanyi a fait remarquer que la synodalité présuppose une communauté de personnes marchant et travaillant ensemble ; et la première communauté connue est la Sainte Trinité. Il a également retracé l'histoire de la création et le but que Dieu avait en créant l'homme : Dieu voulait que l'homme participe à la vie et à la communion de la Trinité. L'Eglise créée par Jésus a une mission. L'accomplissement de cette mission dépend de l'effort de chaque membre : c'est pourquoi le processus par lequel chaque membre s'implique et participe à la mission de l'Eglise est appelé "synodalité".

Parlant de la nécessité de gérer les manifestations du fossé générationnel dans la vie religieuse, le Père Chikere a cité certaines thématiques à explorer comme guides tel l'écoute, la célébration, l'autorité/la participation, le discernement et la décision. Enfin, il a mis l'accent sur certaines pratiques importantes qui pourraient être utilisées pour réparer les écarts ou construire des relations plus saines. Il s'agit notamment de la prise en compte par les responsables, du respect, de l'amour pour les membres plus âgés de la congrégation, de la confidentialité, de la confiance mutuelle, etc.

En conclusion, l'animateur a fait remarquer que le principal avantage de la synodalité que l'on devrait désirer atteindre est celui qui peut nous conduire là où Dieu lui-même le veut.

Par Sr Abah Grace DHS et Sr Patience Effiong DHS. Publié le 18 juin 2022



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup