Page d'accueil
EN FAMILLE INTERNATIONALE Filles du Saint Esprit Nouvelles de la Famille

Français | English | Español
Identifiez-vous

Cameroun. Assemblée annuelle


Filles du Saint Esprit, " liées à celles que Dieu nous a associées. " " Enracinées dans la contemplation de la Trinité miséricordieuse ". Ces lignes de la 2ème orientation des Actes du Chapitre général 2021, ont fait l’objet de nos réflexions lors de notre Assemblée annuelle, à Maroua, CAMEROUN -du jeudi 28 au dimanche 31 octobre-. Aspects développés : la ‘’Fraternité’’, par Mgr Gilbert DAMBAWANA, vicaire général du diocèse de Maroua-Mokolo, et le “vœu de pauvreté “, par l’équipe de formation continue de la Vice-province.

La fraternité vécue en communauté et en congrégation, selon le Père Gilbert, favorise l’écoute mutuelle, le dialogue, le partage et l’attention portée sur l’autre. Elle emploi le pronom personnel ‘’Nous’’ qui renferme tous les autres pronoms personnels. C’est un “nous“ communautaire. Cela nous a redynamisées dans le désir de vie communautaire et dans notre appartenance au Christ en Corps Congrégation. La fraternité réoriente notre regard sur ce monde en pleine mutation, un regard qui voit et comprend la vie quels que soient ses états. Ce regard résume la foi de l’homme en Dieu qui garde espérance et la transmet au monde qui va mal. C’est par de telles considérations motivantes que le père a conclu son exposé, nous encourageant ainsi à aller de l’avant sur les pas du Rédempteur. Grande était notre joie de ce ressourcement sur la fraternité !

Pour le Vœu de pauvreté dans notre vie de consacrées FSE, nous avons considéré les différents textes de LA COLOMBE n° 33 : nous nous sommes penchées sur la vie de nos commencements, celle de nos premières sœurs et la vie de Jésus devant les situations de pauvreté.

C’était également pour nous l’occasion de revisiter le ‘document commun’ (non pas le "Document Commun" de la présentation des 3 Branches de la Famille FSE) qui détaille, un peu plus pour nous au Cameroun, notre vie active dans la mission. A travers des échanges libres et spontanés, nous avons réactualisé et apprécié ce document.

Comme chaque année, nous avons aimé ce temps passé entre nous à échanger ce que nous vivons dans nos différents lieux de missions, occasions de nous comprendre, de nous soutenir, de prendre de nouvelles directives, de repartir sur des nouvelles bases.

Une messe clôturait notre Assemblée, pendant laquelle chacune a manifesté son intention d’être un maillon solide dans une chaine solide… Quelle émotion de se sentir appartenir à une Famille aussi vivante, qui cherche toujours à mieux s’adapter à la volonté de Dieu à travers les appels actuels de notre monde ! Quelle joie d’être plusieurs à porter ensemble le même désir !

Sr Anne Marie ABIONO (communauté de Touloum) - Sr Bertine BAYANG (communauté de Garoua). Publié le 8 novembre 2021

 

 



Filles du Saint-Esprit 15 bd. Sebastopol 35101 Rennes Cedex 2 France

Mentions legales popup