Relecture d’année et de notre histoire

Du 24 au 26 Juin 2022 s’est tenue, à la communauté de Diébougou, vice-province du Burkina Faso, notre assemblée de fin d’année pour une relecture de l’année pastorale et communautaire.

Dans son mot, notre Vice-Provinciale, Silvie Roamba, a rendu grâce au Seigneur, Maitre de la mission, pour tout ce qu’Il a permis à chacune de vivre.   Nous avions débuté notre année sans doute par cette question :  que serait-elle avec ses incertitudes ? Mais aussi avec cette conviction en la parole du Christ à ses disciples : « Confiance, courage, c’est moi, n’ayez pas peur ! » (Mt 14,27). Au cours de notre assemblée, nous avons accueilli les bilans d’année des différentes communautés et avons aussi écouté la relecture des 25 ans de notre présence à Diébougou.
A l’issue de cette relecture, nous pouvions nous incliner devant l’histoire sacrée de ces vaillantes femmes, de ce qu’elles ont vécu jour après jour pendant 25 ans ! Nous avons été touchées par l’imprévisibilité du Saint-Esprit qui a conduit à l’installation des Filles du Saint Esprit au Burkina Faso, installation engendrée par la fusion entre les sœurs de notre Dame de Briouze et les Filles du Saint Esprit. Nous reconnaissons aussi dans cette expérience de nos sœurs ainées le fait qu’elles ont su faire corps avec le peuple en incarnant le charisme de Marie BALAVENNE et de ses compagnes -les toutes premières Filles du Saint-Esprit- dans la collaboration entre elles et avec d’autres, en terre Burkinabé. C’est à nous aujourd’hui de continuer à écrire cette Histoire en incarnant toujours nos valeurs spirituelles au milieu de nos peuples.
Au terme de cette relecture nous tenons à dire merci à notre Vice-provinciale et à son conseil et surtout à Dieu de nous avoir permis de relire l’expérience de nos sœurs ainées dans le diocèse de Diébougou : leur attachement à la personne de Jésus-Christ, leur disponibilité, leurs attentions aux moins favorisés, leur accueil, leur esprit d’ouverture et de collaboration et leur simplicité nous marquent ! Que ces valeurs spirituelles qu’elles ont vécues en communauté et dans leur mission continuent de nous stimuler dans notre vie de tous les jours.
A la fin des différents bilans et relecture, nous avons célébré la présence de nos deux sœurs du Nigéria parmi nous, Sœurs Mary Abodunrin et Juliet Idowu, qui sont appelées à rejoindre la Vice-Province du Nigeria pour d’autres missions. Nous leur avons témoigné notre reconnaissance pour leur disponibilité à la mission de la Congrégation et leur avons souhaité bon courage pour la suite.

Ce fut pour chacune de nous un temps de fraternité, de convivialité…  et de rires. Merci à chacune des sœurs de la Vice-Province pour le témoignage de vie et le don de soi dans la mission. Que le Christ nous fortifie toujours et bénisse nos différents sacrifices pour la plus grande gloire de Dieu !
Bon temps de congés à chacune et surtout « Confiance, courage »

Ecrit par sœurs Clémentine Tapsoba et Odette Zongo. Publié le 30/06/2022